Early Day Miners - Offshore

Publié le par NedLabs

Sortie Août 2006

J'avais découvert le troisième album des Early Day Miners, "All Harm Ends Here" il y a deux ans, par un hasard que j'ai encore du mal à expliquer, en tombant chez mon disquaire préféré sur une couverture énigmatique et dépourvue de titre qui m'avait incité à prêter l'oreille aux mélodies de ce collectif méconnu. Assez impressionné par les ambiances post-rock gracieuses des américains, c'est avec joie que je suis encore une fois fortuitement tombé sur leur dernier opus "Offshore", sorti depuis quelques mois maintenant... Ce nouvel effort se rapproche de la forme d'un concept-album voire d'un opéra-rock très sombre, ses six morceaux se fondant l'un dans l'autre tout en variant les tableaux sur un même thème post-apocalyptique. Encore une fois, le collectif, emmené par Daniel Burton et avec la participation à la production de John Mc Entire (Tortoise), nous livre des chansons incroyablement scotchantes, des ambiances lourdes marquées par des couches de basse puissantes sur lesquelles s'envolent les arpèges atmosphériques des guitares et les accompagnements électroniques ou instrumentaux. Plus sombre que son prédécesseur, l'album s'ouvre sur le violent et hypnotique Land of Pale Saints et sa batterie martiale, avant d'évoluer vers des titres plus calmes mais toujours empreints de douleur comme Deserter (dont la production rappelle un peu certains titres de Bloc Party, en moins sucré), ou l'excellent Return of the Native et l'émergence miraculeuse d'une voix féminine après l'orage sonique des trois premiers titres. On trouve également l'influence des dernières productions de Sonic Youth ("Sonic Nurse", "Rather Ripped") dans la manière qu'ont les Early Day Miners de poser des mélodies planantes sur des riffs de basse extrêmement lourds. Si globalement l'album peut donner l'impression d'être moins riche que "All Harm Ends Here" (ce qui est en grande partie lié au choix du groupe de créer une unité musicale et thématique entre les différents titres), il n'en reste pas moins une excellente surprise, et renferme des titres du genre à vous foutre le bourdon pendant des heures. Le titre ne ment pas, "Offshore" nous emmène très loin au large...

Publié dans Derniers-nés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

NedLabs 19/01/2007 14:24

En concert le 21 à Grenoble, le 22 à Strasbourg, si ça te tente!
A+!
Ned

SysT 19/01/2007 13:07

Encore une nouveauté pour moi, voilà pourquoi j'apprécie autant passer chez toi ;-)A+SysT

Ned 17/01/2007 13:03

Tu peux y aller, ça vaut le coup. Et à tout prendre, l'avant dernier aussi!
A+!

Chtif 17/01/2007 00:44

Tiens, tiens..."post-rock", "album concept"... je ne connais ps mais ça m'intéresse.