The Kooks - Inside In / Inside Out

Publié le par NedLabs

Sortie Mars 2006

Quoi de plus repoussant qu'un bandeau publicitaire sur un disque? Nous ne saurons jamais à côté de combien d'albums nous sommes passés en fuyant les autocollants accrocheurs "La musique de la Pub...",  "Inclus, le single...", ou "Le groupe qui réinvente le rock... en tournée avec Europe 2". Ainsi, en arrivant chez votre disquaire, vous serez d'emblée informé que les Kooks sont "le groupe le plus excitant de la nouvelle scène Brit-Pop" (si mes souvenirs sont exacts). Un rictus de dédain sur le visage, vous commencerez à écouter le fameux album. Et bien vite, les clients autour de vous liront dans vos yeux la violente lutte interne qui tente de vous faire résister à ce disque autoproclamé "excitant". Lutte ô combien vaine. Vous sortirez finalement de l'échoppe, l'album serré contre votre coeur, honteux. Car les Kooks par bien des aspects rappellent les horripilants Supergrass voire Stereophonics, avec leur chansonnettes langoureuses aux mélodies accrocheuses. On se laisse emporter irrémédiablement par cette pop pour ados, simple sans jamais être simpliste, et on ne peut pas ne pas ressentir la fraîcheur, l'énergie de ces titres qui balancent entre accoustique et électrique, rock et reggae, le tout emmené par une basse bondissante et une batterie survitaminée. Car, si le "Inside In / Inside Out" des Kooks sonne résolument teenage, notamment avec ses textes tantôt potaches, tantôt mièvres,  on y trouve une réelle intelligence dans les compositions, et un grand professionnalisme dans l'exécution. Et merde, l'autocollant disait vrai...

Publié dans Derniers-nés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article