The Vines - Vision valley

Publié le par NedLabs

Sortie Avril 2006

On connaissait les Vines pour leurs deux précédents opus qui fleuraient bon les étincelles et la sueur, à savoir "Highly Evolved" et "Winning Days". Deux albums pas vraiment révolutionnaires musicalement, mais dont certains titres avaient le pouvoir explosif de quelques mégatonnes de TNT dès que l'on daignait monter un peu le volume. Pour leur troisième forfait, les terroristes australiens du décibel ont ressorti exactement la même recette: chansons minimalistes, guitares lourdes et saturées tout en power-chord, rythmique pop et arrangements vocaux entre les Beatles et les Beach Boys ("Don't Listen to the Radio") entrecoupés par les feulements du hurleur du groupe, Craig Nichols (atteint du syndrome d'Asperger, sorte d'autisme léger!). Dans l'esprit de leurs précédents albums, on retrouve quelques chansons apaisées, hommages mélancoliques aux 70's (la chanson "Spaceship" à mettre sur le même plan que le "1969" du premier album, ou encore la chanson titre "Vision Valley"), et qui permettent de souffler un peu après les grossières tornades rock "Anysound" et "Gross Out". A aucun moment, on le regrette, cet album ne parvient à surprendre. Malgré tout, on en sort heureux, les oreilles repues de rock comme l'estomac l'est de gras après un Mc Do. Et de temps en temps, c'est bon...

Publié dans Derniers-nés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lauriane 03/06/2006 00:06

C'est ma premiere visite sur ton blog, des critiques qui vont à l'essentiel mais toujours dans la qualité à ce que je vois. Tu m'as donné l'envie de me replonger dans l'univers des Vines, merci!